REVOLTEE. DEGOUTEE. PERPLEXE.

Le fameux plus grand Mall d'Afrique a probablement l'environnement le plus sale et le plus anarchique d'Afrique. (Restons dans le superlatif puisque, nous autres Tunisiens, adorons ça).

JE SALUE A MA MANIERE L’OUVERTURE DU PLUS GRAND MALL D’AFRIQUE A TUNIS : De la différence entre l'apprentissage de l'humilité et l'habituation a l’humiliation. Dr Neziha Gouider-Khouja
JE SALUE A MA MANIERE L’OUVERTURE DU PLUS GRAND MALL D’AFRIQUE A TUNIS : De la différence entre l'apprentissage de l'humilité et l'habituation a l’humiliation. Dr Neziha Gouider-Khouja
JE SALUE A MA MANIERE L’OUVERTURE DU PLUS GRAND MALL D’AFRIQUE A TUNIS : De la différence entre l'apprentissage de l'humilité et l'habituation a l’humiliation. Dr Neziha Gouider-Khouja

Tenons-nous bien :

- Quatre files de voitures garées au ROND-POINT, oui , oui, sous le nez des policiers , oui, oui .

- Le trottoir devant le Mall est épouvantablement sale : sable, terre, visiblement laissées là par ceux qui ont installé à la hâte le gazon et les palmiers pour que le Mall soit prêt pour l’ouverture.

- Caniveaux du trottoir à côté et du trottoir en face, jonchés d'ordures

Je ne mettrai jamais les pieds dans un centre commercial où les grandes marques soignent leurs vitrines et ne se soucient pas du reste. JE BOYCOTTE Une mentalité épouvantable qui doit changer. Basta.

Ces photos ont été prises Samedi 12 Décembre 2015 à 17h.

JE SALUE A MA MANIERE L’OUVERTURE DU PLUS GRAND MALL D’AFRIQUE A TUNIS : De la différence entre l'apprentissage de l'humilité et l'habituation a l’humiliation. Dr Neziha Gouider-Khouja
JE SALUE A MA MANIERE L’OUVERTURE DU PLUS GRAND MALL D’AFRIQUE A TUNIS : De la différence entre l'apprentissage de l'humilité et l'habituation a l’humiliation. Dr Neziha Gouider-Khouja
JE SALUE A MA MANIERE L’OUVERTURE DU PLUS GRAND MALL D’AFRIQUE A TUNIS : De la différence entre l'apprentissage de l'humilité et l'habituation a l’humiliation. Dr Neziha Gouider-Khouja

JE NE DECOLERE PAS !

Je n'arrive pas à décolérer par rapport à ça. J'ai vu des reportages vidéo montrant le strict environnement du Mall. Belles images. D'inauguration par des ministres. Bien. Mais aucun journaliste n'a osé filmer à 10 mètres de là, le spectacle désolant et choquant de contradiction et de mensonge que j'ai vu hier. Il est certain que là proximité de ce centre au quartier populaire du Kram Ouest fera grimper les prix du mètre carré et du reste. On peut l'accepter si on accepte que cela amènera des visiteurs aux petits commerces locaux. Mais pourquoi personne, parmi les " responsables " n'a pensé à en faire aussi une opportunité d'embellissement et de nettoyage des environs. C'est trop demander pour un quartier populaire ?

JE SALUE A MA MANIERE L’OUVERTURE DU PLUS GRAND MALL D’AFRIQUE A TUNIS : De la différence entre l'apprentissage de l'humilité et l'habituation a l’humiliation. Dr Neziha Gouider-Khouja

DE LA DIFFÉRENCE ENTRE L'APPRENTISSAGE DE L’HUMILITÉ ET L'HABITUATION A L'HUMILIATION

Certaines situations paraissent humiliantes (telles que par exemple ramasser les ordures des autres pour nettoyer sa rue ou son parc ou l'école de ses enfants). Et pourtant, elle apprennent l'humilité tout en étant au départ destinées à corriger une situation d'indignité (vivre entouré d'ordures) et à récupérer sa dignité et à rendre leur dignité aux autres.

D'autres situations paraissent dignes (telles que par exemple, aller à un nouveau Mall, ouvert en grande pompe par des ministres, des "stars" etc...), en traversant pour ce faire des trottoirs sales , des caniveaux couverts d'immondices , en passant à côté de bennes puantes et débordantes et en garant sa belle cylindrée sur le rond-point. Ces situations sont un stigmate de l'habituation inconsciente à l'humiliation, la sienne et celle des autres.

Lorsque le spectacle de la saleté autour de ce que nous fréquentons de propre , de la pauvreté autour de ce que nous habitons de riche, de l'incivilité autour de notre civisme individuel, des enfreintes à la loi autour de notre très benoit respect des règles, lorsque ce spectacle commencera à nous choquer et à nous faire agir, nous serons passés de l'habitude de l'humiliation et de l'indignité à l'apprentissage de la dignité.

Les mêmes ressorts feront que nous ne pourrons plus fermer les yeux, affronterons les réalités de notre pays, descendrons de notre piédestal, retrousserons nos manches et ramasserons les ordures morales et matérielles, sans nous sentir humiliés ou menacés dans nos statuts sociaux et intellectuels. C'est cela l'apprentissage de l’humilité.

Dr Neziha Gouider-Khouja

@copyright 13 Décembre 2015

Retour à l'accueil